forum test
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier Réveil à Gatlin

Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Anderson
The life is a song
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 29
Localisation : ici et là

More in my world
Mystèrieux je suis un: vampire végétarien
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Premier Réveil à Gatlin   Dim 11 Avr - 21:00

    Antoine et moi nous n'étions arrivés que depuis hier dans cette petite bourgade qu'est Gatlin. Nous savions lui et moi que notre fille était ici, notre chère Lena. C'était une hybride, seulement elle l'ignorait... J'avais bloqué sa mémoire quand elle avait quatre ans et puis nous l'avions placé en orphelinat... Dieu que ce moment fut difficile, je ne m'en suis jamais réellement remise, mais au moins ceux qui était contre elle ne pouvait pas la trouver... Et puis elle pouvait avoir une vie d'adolescente tranquille comme ça. Mais ma petite fille me manquait, je me demandais bien comment elle allait ? Comment elle était devenue ? Sans nul doute qu'elle devait être mangifique... Il ressemblait beaucoup à Antoine... Du moins quand elle était petite, elle avait quasiment tout de lui, sauf ses yeux et ses cheveux similaire aux miens quand j'étais encore humaine.

    Je commençais à stresser un peu, demain je la verrais... Mais elle ne sera pas qui je suis. Effectivement je vais être son professeur de philosophie cette année. Et je dois dire que me retrouver face à elle sans pouvoir la toucher ou lui dire des mots doux allait être une véritable torture pour mes pauvres nerfs. Je tournais virait dans mon lit ne voulons pas me lever, j'étais quelque peu feignante ce matin, et puis penser à tout cela me mettait un peu le bourdon... pourtant j'allais devoir me lever, je commençais à avoir soif. Je me retounais vers Antoine mais il s'avérait qu'il n'était plus à mes côtés. Peut-être lui aussi avait-il ressentit le besoin de chasser, mais c'est bizarre d'habitude nous le faisions toujours tous les deux. Bon bref, tant pis je me levais sans véritable entrain, m'étirais et allais ouvrir la fenetre. Il faisait gris aujourd'hui, ma chemise de nuit en satin rouge voletait due à la brise matinale.

    Je regardais l'heure qu'affichait le radio réveil, il n'était que 7 heure du matin, mais bon nous les vampires nous ne dormions pas après tout dormir c'était perdre son temps pour faire d'autres choses plus exitantes en soit. Si j'étais dans mon lit à cette heure c'est uniquement parce que Antoine et moi souhaitions être tranquille dans les bras l'un de l'autre. Je me dirigeais vers la salle de bain, une bonne douche s'imposait. Une fois cela fait je retournais dans notre chambre qui ne servait que pour nos galipettes nous allons dire. Mais toujours aucun signe de mon tendre mari. Je me remis alors près de la fenêtre regardant les bois s'étaler à perte de vue.


Dernière édition par Eden Anderson le Mar 13 Avr - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Anderson
Grαøυ bøy ♦
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 23
Localisation : Je suis ici... Ah, non... Je suis là... Puis je suis encore ici...

More in my world
Mystèrieux je suis un: Vampire
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Dim 11 Avr - 21:32

Nous étions arrivés, hier, dans cette petite bourgade. Gatlin, là où était notre fille. Qu’elle devait être belle, notre Lena. Elle était, sans aucun doute, aussi magnifique que sa mère. Ses yeux étaient ceux de sa mère, aucun doute là-dessus, elle avait sans doute prit quelques traits de sa mère en vieillissant… Va savoir… J’avais hâte de la revoir, mais en même temps j’appréhendais… Je savais combien il me serait difficile de me retenir de lui dire que j’étais son père, de retenir l’envie de la serrer dans mes bras… Il avait été si dur de nous séparer d’elle, mais c’était pour son bien… Je le savais, nous en étions conscients… Avait-elle un petit ami ? Bon sens… Si elle en avait un, ce serait encore plus difficile de retenir mon instinct paternel…

Bref, nous étions venus nous installer ici, sachant très bien qu’elle s’y trouvait. Nous avions pris une maison, au beau milieu de la végétation. La maison était grande, mais pas trop. Après tout, nous n’étions que deux, nous n’avions pas besoin d’un palais ! Bizarrement, j’avais l’impression qu’elle était plus grande qu’elle ne l’était en réalité, cette maison… J’avais l’impression qu’il manquait quelque chose à l’intérieur… C’est parce qu’il manquait, vraiment, quelque chose… Notre fille… Il manquait une partie à notre petite famille… Je n’avais jamais vraiment réussis à me débarrasser de cette sensation… Nous avions notre chambre qui ne servait à rien, mis à part… Bien… Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin… Ou à nous retrouver comme ça, seuls, pour passer du temps l’un contre l’autre… Cependant, cette nuit, je n’avais pas réussis à rester avec Eden… J’avais soif, mais il y avait aussi du fait que je ne tenais plus en place, face à ce qui allait se passer demain… Nous allions revoir Lena…

Je sortis donc, pour aller chasser et me balader dans la vaste forêt. Les feuillages étaient épais et mouillés de la pluie qui tombait, au moment où je suis sorti. Le ciel était gris, un gris doux comme la pluie qui tombait. J’étais sorti, uniquement en pantalon. J’aime sentir les gouttes tomber sur moi et glisser contre ma peau telle une caresse du bout des doigts… À ce moment, je pensai à Eden…

Après ma partie de chasse, la pluie avait cessé. Je marchai vers la maison, encore un peu trempé de la pluie qui était présente un peu plus tôt. Eden était à la fenêtre. Elle avait presque une ressemblance avec Juliette qui attend désespérément Roméo… Je montai à la chambre, entrant par la fenêtre, je la pris doucement dans mes bras.

- Tu attendais ton Roméo ?

Je ris doucement. Elle semblait stresser… Sans doute pour tout à l’heure…

- Tout va bien se passer, Eden… Ne t’en fais pas…

Je tentais de la rassurer, alors que moi-même, je ne l’étais pas…


Dernière édition par Antoine Anderson le Mar 13 Avr - 2:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.CrystaleC.skyrock.com
Eden Anderson
The life is a song
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 29
Localisation : ici et là

More in my world
Mystèrieux je suis un: vampire végétarien
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Dim 11 Avr - 21:51

    Comme je l'avais pressentit mon homme état partit à la chasse, sans moi, mais j'avais bien remarqué que depuis que nous étions là il était sans cesse entrain de faire les cents pas dans la demeure... Il ne tenait pas en place mais je le comprenais, nous allions voir notre petite fille demain... Pour la rentrée des classes, demain nous serions lundi et nous la verront... Rien que de savoir cela, je paniquais encore un peu plus sentant une boule prendre place à l'interieur de mon ventre. C'est alors que je le vis émerger d'entre les arbres mouillé comme je ne sais quoi, il me faisait penser à Roméo venant au balcon de Juliette. Qu'il était beau mon mari, le plus beaux de tous les hommes sur terre. J'étais tellement heureuse en sa compagnie, mais malheureusement il nous manquait quelque chose... Et cette choses était essentielle, ce n'était autre que notre chère fille.

    Je souriais en voyant mon homme arriver vers moi, il monta par la fenêtre et me pris dans ses bras. Bien sûr il me moullais puisque lui même était trempé jusqu'aux os, mais je m'en moquait éperdument, j'avais besoin de ses bras protecteur autour de mon corps. J'avais besoin de ses mots réconfortants même si je savais absolument que lui même n'était pas plus rassuré pour ce qui nous attendais demain.

    " Oh oui je t'attendais avec impatience ! Roméo pourquoi es-tu mon roméo ? " répondis-je souriante.

    J'étais tellement bien contre lui, je pourrais rester comme cela une éternité. J'étais tellement heureuse qu'il m'ai sauvé ce jour là, mai ssi je m'en rapelle vaguement. A dire vrai tous mes souvenirs humains étaient flous dans ma tête mais cela m'importe peu, le plus important était le présent et le futur.

    " J'espère, j'ai tellement peur de ne pas être à la hauteur... Ca va être si dur d'être aussi loin d'elle en étant aussi proche " murmurais-je calmement.

    Seulement nous devions faire avec même si cela allti fortement nous blsser, je levais la tête vers mon mari avant de déposer mes lèvres sur les siennes.

    " Heureusement que tu es là toi " souriais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Anderson
Grαøυ bøy ♦
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 23
Localisation : Je suis ici... Ah, non... Je suis là... Puis je suis encore ici...

More in my world
Mystèrieux je suis un: Vampire
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Mer 14 Avr - 15:12

Dégoulinant encore, je la trempais jusqu’aux os, mais elle s’en fichait. Seule la lampe sur la table de chevet était allumée, éclairant qu’une partie de la chambre. Je posai ma tête contre la sienne quelques instants, regarde un point du mur comme si je pourrais y trouver quelque chose. J’appréhendais autant qu’elle, c’était vrai. J’avais hâte, mais, en même temps, je me demandais ce qui allait se passer…

- Je suis ton Roméo parce que la vie en a décidé ainsi et que je t’aime.

J’embrassai sa tête et je la soulevai pour aller nous assoir dans le vaste lit qui se trouvait au beau milieu de la chambre. Elle pensait exactement la même chose que moi, mais à haute voix… Elle savait très bien que je pensais la même chose, même si je lui disais des choses rassurantes. J’y croyais, sans y croire. Je voulais bien être sûr que tout irait bien, mais ça personne ne pouvait en être sûr. On ne savait pas comment elle était ni ce que nous ferions tout à l’heure. C’était pénible… Pénible comme le souvenir du jour ou nous avions dû la laisser…

- Heureusement que tu es là aussi lui murmurais-je.

Nombre de fois j’ai essayé de m’imaginer ce que je serais devenu sans Eden… Croyez-moi, ce n’est rien de beau. J’ai énormément de chance de l’avoir, que quelqu’un vienne me dire le contraire… Je ne regretterai jamais de l’avoir rencontré. Ça fait des décennies que nous sommes ensemble et que nous traversons époque après époque. Je l’aime et je l’aimerai toujours, je ne peux pas concevoir de ne pas l’aimer… C’est impossible.

Je donnai suite à son baiser, en embrassant d’abord son nez avant d’aller poser mes lèvres sur les siennes où elles étaient un peu plus tôt.

- Je t’aime, Eden lui dis-je en frôlant ses lèvres.

Je posai une main à son cou, avant de poursuivre ce baiser. Étrangement, je me sentais paisible comme ça. J’oubliai, l’espace de ce moment, ce qui me tracassait. Je ne pensai à rien d’autre qu’à Eden. Elle occupait mon esprit en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.CrystaleC.skyrock.com
Eden Anderson
The life is a song
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 29
Localisation : ici et là

More in my world
Mystèrieux je suis un: vampire végétarien
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Mer 14 Avr - 17:43

    Nous étions dans les bras l'n de l'autre, nous étions is bien comme cela, je sentais que j'étais toute mouillée du au contact d'Antoine qui était trempé jusqu'aux os mais je m'en fichais totalement, je voulais juste avoir mon mari dans mes bras. Malgrés le fait d'être avec mon compagnon depuis environs 400 ans j'étais la femme la plus heureuse de la terre et je ne me lassais nullement de sa présence à mes côtés. Je récitais alors une petite phrase qui se trouvais dans le livre de Roméo et Juliette et mon mari répondis d'une voix douce à vous faire tomber par terre.

    " Je t'aime tellement aussi Antoine " dis-je avant de déposer mes lèvres sur les siennes.

    Je me sentis soulever, Antoine nous portais sur notre grand lit qui nous servait juste pour des choses très personnelles diront-nous. Je savais très bien que même si mon mari se voulait réconfortant, il paniquait tout de mêm un peu pour le moment on nous la verrions... D'ailleurs arriverons nous au moin à la reconnaitre, cela fait 13 ans que nous ne l'avons pas vu, la dernière fois elle n'avait que 4 ans et on la déposait à l'orphelinat. Ce moment fu le plus dur et le plus déchirant pour moi et mon compagnon. Imaginez-vous abandonner votre fille pour son bien, c'est atroce... Je vis en ayant l'impression d'avoir un gros vide en moi, heureusement qu'Antoine est là pour m'aider... Nous nous aidons mutuellement.

    Il me murmura aussi ce que je pensais, oui heureusement que nous étions ensemble, sinon la vie aurait été insoutenable pour lui comme pour moi... Enfin si on peut apeller cela une vie. Je posais une fois de plus mes lèvres sur les siennes, il me rendit mon baiser allant ensuite embrasser le bout de mon nez pour revenir enfin à mes lèvres. Notre amour était fusionnel, nous étions toujours ensemble, si vous voyez-vous Antoine vous me repérez forcément dans un coin non loin de lui. Nous étions là sur le lit nous faisant des baisers innocents du moin pour le moment. Je sentais une main de mon mari dans mon cou, les miennes se baladait sur le corps parfait de mon homme en dessous de son haut trempé.

    " Je t'aime tellement Antoine Anderson " dis-je d'une voix velouté et charmeuse.

    Oui je l'aimais tellement que je pourrais mourir pour lui, tout comme je pourrais périr pour ma fille, sans eux je ne suis rien. Ils sont ma raison de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Anderson
Grαøυ bøy ♦
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 23
Localisation : Je suis ici... Ah, non... Je suis là... Puis je suis encore ici...

More in my world
Mystèrieux je suis un: Vampire
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Mer 14 Avr - 21:51

J’essayais de me faire un vague portrait de ce à quoi pourrait ressembler notre Lena… En vain… Je ne pouvais que très mal l’imaginer, alors je décidai d’abandonner pour m’en remettre complètement à mon épouse qui avait, en ce moment même, les mains assez baladeuses.

- Une idée derrière la tête, madame ? dis-je, souriant.

Je glissai mes lèvres à son cou, tendre geste. Rien d’extravagant, mais en quoi cela allait-il finir ? Si je me fis à mes expériences… Les statistiques sont qu’à environ 97,4 % du temps, ça se termine en galipettes… Je ris dans son cou d’un rire de velours laissant mon souffle aller sur sa peau.

- Rentrerons-nous dans nos statistiques ?

Certes, j’étais tracassé par la rencontre prochaine avec notre fille, mais… Rien n’empêche réellement un homme d’avoir du désir pour sa femme, non ? Même pas des années et des années et des… Bon, enfin, on a comprit… Il faut croire que je n’en aurai jamais assez d’Eden. Cependant, étant un bon mari, je laisserai Eden nous guider vers la réponse.

Je laissai une main à son cou et je posai l’autre à sa taille pour l’attirer plus vers moi. Si nous n’allions pas plus loin, je n’allais certainement pas me passer de l’avoir plus près de moi. Je lui susurrai des mots tendre à l’oreille d’un ténor sensuel. J’utilisais la voix qui la faisait craquer à tout coup. Tous les coups sont permis pour se faire désirer d’une femme, bien que je sache éperdument qu’elle me désir déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.CrystaleC.skyrock.com
Eden Anderson
The life is a song
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 29
Localisation : ici et là

More in my world
Mystèrieux je suis un: vampire végétarien
Je veux des infos:
Mes relations:

MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   Jeu 15 Avr - 14:08

    Nous étions toujours sur notre grand lit, mes mains étant plutôt baladeuse en ce moment même. Moi perverse jamais de la vie voyons, j'aimais juste le beau corps de mon mari qu'elle mal à ça franchement. Son corps était merveilleusement fait, dieux qu'il était bien foutu mon homme, je me lassais jamais de le regarder ou bien de le toucher... Nous étions si fusionnel, notre amour était passionnel.

    " Moi non du tout " répondis-je avec un sourire charmeur sur les lèvres, il résistait peu à celui-là.

    Ses lèvres finirent par dérivée au niveau de mon coup se qui me fit frémir. Jamais tellelent avoir des contacts charnels avec lui... Je parle de sensualité pas de sexualité attention. Il vint alors me parler de Statistiques... Ah oui c'est vrai ces fameuses statistiques, d'après lui 97.4 % du temps nous finissions sur le lit en train de faire des galipettes. Bon en même temps j'avoue qu'il avait pas vraiment tort c'est vrai que nous pasions quasiment notre temps à faire ça... Ben quoi l'éternité c'est long faut bien s'occuper.

    " Hum je ne sais pas tu en pense quoi toi ? Rentrerons nous dans les statistiques cette fois " rigolais-je d'une voix cristalline.

    Il me susurrais alors des mots doux dans l'oreille d'une voix de ténor irresistible il savait que j'avais du mal à tenir quand il faisait cela. Mais je tiendrais juste pour l'embêter. J'entourais néanmoins sa taille de mes jambes pour le coller un peu plus contre moi... Ben quoi je profite pas de mal à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier Réveil à Gatlin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier Réveil à Gatlin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique du réveil ?
» Première restauration: un réveil
» Mon premier voyage ;)
» premier entretien ??
» Et si le premier homme était cantalien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM TEST :: Gatlin :: Forêt :: Villa des Anderson-
Sauter vers: